Perte de poils chez le chat

L'alopécie féline (perte de poils abondante) est une maladie rare chez les chats mais peut survenir occasionnellement pour de nombreuses raisons, la cause principale étant l'excès de toilettage (qui peut en soi indiquer la présence d'autres problèmes de peau ou de parasites).

Causes et symptômes

La perte de poils chez le chat peut être la conséquence d'infections cutanées telles que la teigne ou les infestations de parasites. Elle est souvent auto-infligée car un chat a tendance à trop toiletter les zones qui le démangent du fait d'une allergie ou d'une infestation de puces. Votre chat s'arrache les poils ? Il arrive que les chats souffrant d'articulations douloureuses arracher les poils recouvrant les articulations en question. Les chats stressés, eux, sont connus pour leur tendance à se toiletter trop fréquemment à cause de leur trouble comportemental. L'excès de toilettage pourra entraîner la régurgitation de boules de poils car le chat avale les poils arrachés. Des troubles hormonaux peuvent également être à l'origine de la chute de poils, ce qui ne provoque généralement pas de démangeaisons. Certaines chutes de poils localisées peuvent être le résultat de parasites (grattage intense du chat). Enfin, sachez que certaines causes de perte de poil chez le chat (comme la teigne) peuvent être sont transmissibles à l'homme, et bien que l'alopécie soit extrêmement rare, il est primordial de consulter le vétérinaire au plus vite.

Identifier la cause de la perte de poils chez le chat

Votre vétérinaire recherchera la cause de l'alopécie. Les puces étant bien souvent à l'origine des démangeaisons et de la chute de poils qui en résulte, votre vétérinaire pourra recommander un traitement antipuces. Si votre vétérinaire ou vous-même suspectez qu'un trouble comportemental est à l'origine du toilettage excessif et de la chute de poils qui en résulte, vous devez rechercher les sources de stress dans la vie de votre chat.

Traitement

Le traitement de l'alopécie varie toujours en fonction de sa cause. Si votre chat est atteint de puces ou d'autres parasites, un traitement antiparasitaire est la meilleure solution.

Les maladies qui entraînent la perte de poils chez le chat, et les maladies de peau causées par des allergies peuvent être difficiles à traiter ; il est donc préférable de demander conseil à votre vétérinaire. Si le toilettage excessif semble trouver son origine dans le stress, le recours à un vétérinaire comportementaliste peut permettre d'identifier les causes de ce stress et de recueillir des conseils sur les méthodes de réduction du stress. En cas d'articulations douloureuses causées par un toilettage excessif, votre vétérinaire pourra prescrire un traitement du problème sous-jacent ou des antidouleurs.

La perte de poils chez le chat : qu'est-ce que cela signifie ?

Trouver le bon aliment pour votre chat