Pourquoi mon chat éternue-t-il ?

La question vous est peut-être déjà venue à l'esprit. Bien qu'il soit complètement normal que votre chat éternue de temps en temps sans que cela soit inquiétant, un éternuement fréquent peut attirer votre attention. Chez les êtres humains, l'éternuement est une réponse normale à une irritation des voies nasales. Le corps évacue l'irritant par le nez. Si votre chat ne s'arrête pas d'éternuer, ou si vous constatez l'apparition d'autres symptômes tels qu'un écoulement nasal ou de la toux, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire pour un traitement éventuel.

Symptômes de l'éternuement

L'éternuement désigne une forte expulsion d'air par la bouche et le nez. Il est possible que cette expulsion soit accompagnée de sécrétions. Elles peuvent être claires, teintées de sang ou même de couleur jaune ou verte en cas d'infection. L'éternuement est souvent l'unique symptôme que présente votre chat, mais il est parfois accompagné d'autres signes qui peuvent aider votre vétérinaire à en trouver la cause. Un écoulement nasal ou oculaire excessif, de la toux, une respiration sifflante, une diminution d’appétit et de la fatigue sont autant de symptômes possibles chez un chat qui éternue.

Causes de l'éternuement chez les chats

La cause la plus commune de l'éternuement persistant chez les chats est une infection des voies respiratoires supérieures, généralement provoquée par des infections virales comme l'herpèsvirus félin et le calicivirus félin. Ces deux virus sont contagieux pour les chats mais ne le sont heureusement pas pour les êtres humains. Le stress aggrave souvent les signes d'infection ou augmente la transmission entre les chats. Comme pour la grippe et le rhume chez les êtres humains, le traitement vise à contrôler les symptômes pendant que votre chat lutte contre l'infection. Les infections virales peuvent parfois entraîner des surinfections bactériennes qu'il est possible de traiter avec des antibiotiques. Les infections fongiques du nez peuvent également se manifester chez les chats, mais elles sont plus rares.

Contrairement aux humains, les allergies se traduisent rarement par des éternuements chez les chats, mais ils peuvent éternuer s'ils inhalent un élément irritant. La fumée de tabac, les litières pour chat poussiéreuses, le parfum, les vaporisateurs ménagers, la moisissure, la poussière, le pollen et même les bougies constituent des irritants potentiels. Faites attention au moment où votre chat éternue pour en identifier la cause : par exemple, est-ce pendant que vous faites le ménage ? Ou juste après avoir changé sa litière ?

Les causes plus rares d'un éternuement persistant peuvent inclure les infections des racines dentaires qui touchent les sinus du chat, des corps étrangers inhalés, tels que des brins d'herbe, ou encore des tumeurs situées dans les voies nasales.

Les bon gestes à adopter

Veillez à ce que votre chat soit régulièrement vacciné contre l'herpès-virus félin et le calicivirus félin afin de prévenir ces infections virales.

Si votre chat éternue de manière occasionnelle et qu'il n'a pas de problèmes de santé, surveillez-le pendant quelques jours et cherchez un modèle récurrent dans ses éternuements. Si l'éternuement devient plus persistant, si votre chat éternue du sang ou présente d'autre symptômes tels qu'un écoulement nasal excessif, des yeux qui coulent, de la fatigue, de la toux, une respiration difficile ou s'il refuse de manger, consultez votre vétérinaire dès que possible. La plupart des causes peuvent être facilement traitées et votre chat sera vite rétabli.

Prévention de la ‘grippe’ chez le chat

Trouver le bon aliment pour votre chat