La castration du chien

La castration du chien modifie-t-elle son comportement?

La grande majorité des propriétaires sont motivés par le désir de diminuer l’agressivité de leur chien envers les congénères et d’éviter les tentatives de chevauchement ainsi que le marquage urinaire.

La castration du chien avant la puberté permet en effet d’empêcher ces manifestations classiques du comportement sexuel. Par contre, une fois que le chien a été « imprégné » par les hormones sexuelles, son comportement risque de ne pas être profondément modifié après la castration. Stériliser un chien adulte n’est donc pas la solution idéale pour traiter les troubles du comportement.

Ne pas se laisser « distraire » est un impératif dans le cas des chiens guides pour une personne handicapée visuelle ou motrice, la castration de ces chiens est en général systématique.

La castration du chien modifie-t-elle son comportement?

Qu’est-ce que la castration chimique des chiens ?

La castration chimique grâce à des implants hormonaux est une alternative à l’intervention chirurgicale. Cette technique permet d’empêcher un chien de manifester un comportement sexuel tout en gardant la possibilité de le faire reproduire plus tard.

La mise en place d’un implant est comparable à celle d’une puce électronique pour l’identification. L’implant est injecté sous la peau et va diffuser régulièrement de faibles doses d’une hormone qui inhibe la production de testostérone. Selon le type d’implant utilisé, les spermatozoïdes disparaissent du sperme après 6 à 8 semaines. L’effet dure 6 à 12 mois et le traitement peut être renouvelé.

La pose d’implants contraceptifs est une technique réversible. En principe, la production de spermatozoïdes redevient normale environ cinq semaines après la reprise de la synthèse de testostérone. 

Qu’est-ce que la castration chimique des chiens ?

Protéger la santé du chien grâce à la castration ?

Chez un chien mâle, la castration s’impose lorsque les testicules ne sont pas descendus normalement après la naissance (cryptorchidie) car il existe un risque de cancérisation. La castration du chien entraînant une réduction du volume de la prostate, il ne risquera pas non plus de souffrir de l’hypertrophie prostatique qui frappe presque tous les chiens mâles entiers vers l’âge de dix ans.

En revanche, la fréquence de certains cancers augmente chez les animaux stérilisés : c’est le cas par exemple pour certaines tumeurs osseuses (ostéosarcomes) chez les grands chiens.

La stérilisation entraîne une baisse des besoins énergétiques et de l’activité physique des animaux. La castration du chien entraîne donc un risque de prise de poids si l’alimentation n’est pas strictement surveillée après l’opération.