COMMENT BIEN DRESSER SON CHIOT

Il est important d'apprendre à votre chiot, dès son plus jeune âge, à faire la différence entre « maison » et « parc ». Vous pouvez lui apprendre par votre comportement et un dressage approprié.

La maison n'est pas l'environnement idéal pour les jeux physiques et dynamiques. Si votre chiot reste à l'intérieur à cause du temps, vous devrez trouver quelque chose pour le distraire et l'amuser.

C'est le moment idéal pour commencer le dressage de votre chiot. Voici quelques exemples d'activités éducatives !

COMMENT BIEN DRESSER SON CHIOT

DRESSER SON CHIOT : ASTUCES ET CONSEILS

Au moment du repas, par exemple, vous pouvez apprendre à votre chiot à effectuer une tâche simple. Regardez votre chiot en tenant sa gamelle et dites-lui : « Assis ». S'il le fait, donnez-lui sa gamelle.

Vous pouvez compliquer la tâche en mettant la gamelle devant lui, en le tenant et en lui disant : « Attends ».

Le chiot a envie de manger mais il devra attendre votre ordre.

#

Attendez un peu pour que le chiot concentre son attention sur la tâche. Ensuite, relâchez-le en lui disant « Allez » et laissez-le aller jusqu'à sa gamelle pour manger. De cette façon, votre chiot comprendra que c'est vous qui décidez. Une activité de dressage à effectuer dans le parc consiste à rapporter quelque chose. Par ce jeu, votre chiot apprendra à retrouver sa balle et à vous la ramener.

Attention, quand vous éduquez votre chiot, souvenez-vous de ne jamais utiliser la violence ou la surprise. Le dressage du chiot doit se faire dans une relation de confiance. Vous l’accompagnez dans son éducation, vous ne le conditionnez pas par la force.

DRESSER SON CHIOT : QUAND ÊTRE VIGILANT ?

Ne prenez jamais la balle dans la gueule du chiot. Félicitez-le de vous avoir rapporté la balle, en lui disant, par exemple, « bon chien ». Vous pouvez également le laisser jouer avec un jouet pour chien adapté à sa taille ou une corde.

Il est important, néanmoins, de ne pas encourager l'instinct de prédateur de votre chiot en le laissant prendre le contrôle du jeu ou du jouet ou en vous posant en rival pour le jeu.

Restez toujours cohérent : interdisez les mêmes choses, soyez constant dans les endroits où votre chien n’a pas le droit d’aller, les comportements que vous refusez (votre chiot n’a pas à vous mordre par exemple).

La relation entre vous et votre chiot doit toujours être respectueuse et joyeuse, afin de l'habituer à votre compagnie. Vous éviterez ainsi toute confrontation et concurrence.