PRENDRE SOIN DE SON CHIOT - DE LA NAISSANCE AU SEVRAGE

Aux premiers stades de sa vie, le chiot vit avec sa mère et les autres chiots de la portée.

Ses sens commencent à se développer. C'est l'odorat qui se développe en premier et qui l'aide à trouver les mamelles de sa mère qu'il reconnaît comme une source d'alimentation.

La chienne s'occupe de ses chiots en les réchauffant de son corps et en les léchant. Elle ne lèche pas ses chiots uniquement pour les nettoyer mais également pour les aider à développer leurs fonctions physiologiques de base. C’est le tout début de l’éducation du chiot, et il va sans dire qu’à ce stade, il n’est pas encore sevré, et ne doit pas être séparé de sa mère.

PRENDRE SOIN DE SON CHIOT - DE LA NAISSANCE AU SEVRAGE

LES BESOINS DU CHIOT AVANT LE SEVRAGE : CHALEUR ET SÉCURITÉ

Les chiots ont besoins de nourriture et de chaleur. Si la mère s'éloigne un moment, les chiots se blottissent les uns contre les autres pour compenser la perte de la chaleur que la fourrure de leur mère leur procurait.

Le contact humain est important car le chiot, qui est manipulé et caressé, sent la présence d'humains autour de lui dès son plus jeune âge

#

QUAND COMMENCER LE SEVRAGE DU CHIOT ?

Il est recommandé de commencer le sevrage du chiot vers l’âge de 40 jours. Pour le nourrir, ramollissez des aliments secs avec de l'eau chaude en respectant les doses recommandées.

Le chiot peut être méfiant au début, mais en prenant exemple sur sa mère, il s'habituera rapidement aux nouveaux goûts.

Le chiot peut ensuite passer progressivement des aliments humidifiés aux aliments secs.

À partir d’1 mois, il est important de laisser au chiot de l'eau à disposition en permanence.

La phase de sevrage du chiot avec des aliments humides s'accompagne de changements significatifs, qui peuvent apparaître d'un jour à l'autre.

Les chiots commencent à échanger et à jouer ensemble, ce qui améliore leur posture et leur mobilité.